Ostéochondrose de la colonne cervicale: symptômes et complications

L'ostéochondrose de la colonne cervicale est une pathologie caractérisée par le développement de processus destructeurs et dégénératifs dans les tissus du cartilage articulaire. Ces phénomènes proviennent de l'affaiblissement physiologique de la nutrition des disques intervertébraux, ce qui signifie que le tissu cartilagineux est mal régénéré (restauré) même après des microtraumatismes mineurs de la colonne vertébrale.

La plupart des patients, en particulier ceux qui mènent une vie inactive, exercent une pression constante sur le corset musculaire du cou, les forçant à rester dans la même position pendant de longues périodes sur le lieu de travail. Tous ces facteurs contribuent au développement de la maladie.

Attention. L'ostéochondrose cervicale est l'une des maladies les plus dangereuses pour la santé humaine et même la vie. Cela est dû au fait qu'un grand nombre de vaisseaux vitaux sont concentrés dans la région du cou.

Un peu d'anatomie

Il existe des processus transversaux dans la structure de toutes les vertèbres des régions lombaire, thoracique et cervicale.

Dans la région de la poitrine, les côtes sont attachées aux processus transversaux. Les corps vertébraux du segment lombaire sont les plus gros car cette section a une masse importante. Les muscles profonds du bas du dos sont attachés aux apophyses transverses des vertèbres de la colonne lombaire. Il y a du cartilage élastique (disques intervertébraux) entre les vertèbres.

Le médecin montre la structure de la colonne vertébrale

Propriétés structurelles

La colonne cervicale est caractérisée par un certain nombre de caractéristiques anatomiques. Les experts attirent l'attention du spectateur sur le fait qu'il n'y a que des trous dans les processus transverses de 1 à 6 vertèbres cervicales à travers lesquels les vaisseaux qui alimentent la partie basale du cerveau (tronc cérébral) passent.

La partie basale du cerveau peut être considérée comme un «centre de données» qui recueille et analyse les données reçues de tout l'organisme. L'organe présenté contrôle tous les processus automatiques du corps (mouvement, respiration, température, coordination, fréquence cardiaque, transpiration, etc. ).

Avis du médecin.Si vous avez reçu un diagnostic d'ostéochondrose cervicale et que le médecin traitant vous dit que c'est un non-sens et que cette pathologie peut être guérie à l'aide de pommades et de lotions, il est préférable de fuir un tel médecin autant que possible. .

La pathogenèse de l'ostéochondrose

Dans l'ostéochondrose cervicale, les vertèbres sont déplacées les unes par rapport aux autres, ce qui conduit à une compression des artères. La compression de ces vaisseaux peut provoquer un accident vasculaire cérébral ischémique au cerveau. De tels phénomènes sont constamment enregistrés.

Si une personne a une petite ostéochondrose cervicale, mais que personne ne l'a traitée ou traitée de manière incorrecte, avec un impact mécanique minimal sur le cou, un déplacement des vertèbres est observé, la circulation sanguine est perturbée, les patients se plaignent souvent de vertiges et de nausées. Après un certain temps, le patient perd connaissance. C'est souvent le cas des personnes qui ont été blessées dans un accident.

Douleur à l'épaule avec ostéochondrose

Signes cliniques de la maladie

Avec le développement de l'ostéochondrose cervicale, les symptômes suivants sont observés:

  • augmentation de la transpiration;
  • Affaiblissement de la charpente musculaire du cou;
  • Engourdissement des mains;
  • fatigue accrue;
  • Inconscience;
  • Hypertension;
  • Nausées et étourdissements;
  • Problèmes de posture;
  • Insomnie;
  • mouvement limité;
  • mauvaise humeur déraisonnable;
  • Douleur de poitrine;
  • Sensation de chair de poule;
  • Lorsque vous tournez la tête, vous entendrez un craquement.
  • Douleurs osseuses et frissons;
  • douleur aiguë dans les épaules et le cou;
  • Manque de coordination;
  • Problèmes de vision et d'audition.

Conseils!En identifiant les symptômes ci-dessus en vous-même, vous devez vous tourner vers un spécialiste expérimenté - un thérapeute, un neuropathologiste, un vertébrologue, un traumatologue, un cardiologue ou un chirurgien. Après un diagnostic approfondi, le médecin peut diagnostiquer et sélectionner la tactique de traitement optimale.

examen médical pour ostéochondrose cervicale

Complications

Les processus dégénératifs-dystrophiques dans les tissus de la colonne vertébrale perturbent l'activité fonctionnelle de cet organe. En termes simples, il y a «usure» de la colonne vertébrale:

  • mobilité limitée de la colonne vertébrale;
  • Diminution de la hauteur des disques intervertébraux;
  • la formation du syndrome hypothalamique;
  • Insuffisance respiratoire due à une lésion de la moelle épinière;
  • Violation du flux sanguin dans la moelle épinière et le cerveau;
  • Violation du réflexe de déglutition;
  • Dysfonctionnement des organes internes;
  • Compression du nerf;
  • Perte de disque;
  • Trouble respiratoire;
  • Déformation de la colonne vertébrale;
  • troubles vestibulaires;
  • Cardiopsychonévrose;
  • Périarthrose humérale;
  • Dysfonctionnement thyroïdien;
  • Épicondylite;
  • Sténose du canal intervertébral;
  • la formation de protubérances et de hernies intervertébrales.
Cours de fitness pour l'ostéochondrose cervicale

Noter!Toutes ces complications nécessitent une aide immédiate. Ce sont des conditions dangereuses qui non seulement aggravent la qualité de vie du patient, mais peuvent également entraîner sa mort.

Le médecin note également qu'avec l'ostéochondrose, un accident vasculaire cérébral est parfois observé. Dans ce cas, le cerveau est affecté et pratiquement toute la régulation du travail corporel est perturbée. Dans les ouvertures des apophyses transverses des vertèbres, passent non seulement les vaisseaux, mais également les nerfs. Lorsque les vertèbres sont déplacées, elles sont également pincées. De ce fait, on observe une faiblesse musculaire des bras, leur paralysie totale ou partielle.

Très souvent, les patients se tournent vers des traumatologues, car leur épaule fait mal, ils prennent des photos, subissent une thérapie physique (massage, électrothérapie, etc. ) et le syndrome douloureux n'est pas éliminé.

Lors de la prise de contact avec une clinique spécialisée, les spécialistes de l'établissement procéderont d'abord à un examen complet puis, en fonction des résultats obtenus, prescriront le traitement approprié. Une légère pression sur les vaisseaux perturbe le flux sanguin dans le cerveau, ce qui conduit au développement d'une hypertension artérielle. Dans 95% des cas, l'hypertension se développe à la suite d'une compression vasculaire due à l'ostéochondrose.

Vertiges avec ostéochondrose cervicale

Les médecins ont développé des exercices spéciaux qui visent à décompresser les vaisseaux sanguins et les nerfs et à restaurer les fonctions de l'appareil musculo-ligamentaire du cou.

Si le patient reçoit un diagnostic d'ostéochondrose cervicale, il est recommandé qu'au moins trois examens soient effectués:

  • Radiographie. Avec son aide, des informations sur l'état du segment cervical sont obtenues. Les images doivent être enregistrées dans 2 projections et plans. Cette méthode permet également de déterminer la mobilité des vertèbres endommagées, le déplacement de leur corps, la présence de dépôts de sel et l'apparition de néoplasmes.
  • Échographie Doppler ou Dopplerométrie. Permet d'évaluer la perméabilité des vaisseaux à l'aide d'un diagramme du flux sanguin. Pendant la procédure, le patient est installé aux endroits de la localisation présumée du processus pathogène à l'aide de capteurs spéciaux.
  • IRM de la colonne cervicale. C'est peut-être la méthode de diagnostic la plus informative, la plus indolore et la plus précise. Cette méthode déterminera non seulement la présence de la maladie, mais également sa gravité.

Conclusion

L'ostéochondrose est une maladie très insidieuse et dangereuse. Il est extrêmement difficile de diagnostiquer cette pathologie aux premiers stades de la pathogenèse, car elle est presque asymptomatique. Au fur et à mesure que la maladie progresse, de nombreux signes prêtent à confusion, car des problèmes de circulation sanguine peuvent suggérer des anomalies dans la région du cœur. Par conséquent, à la moindre manifestation de douleur dans la colonne cervicale, les médecins recommandent de contacter immédiatement un spécialiste. Cela vous permettra de vous débarrasser des problèmes à un stade précoce et d'éviter que toutes sortes de complications ne se développent.