Causes de l'arthrose de l'articulation du genou

L'arthrose est la plus courante des nombreuses maladies articulaires. Avec le développement de cette pathologie, le patient commence à avoir des problèmes de mobilité des membres, d'œdème, d'inflammation et d'apparition d'un syndrome douloureux sévère. Et si nous parlons des causes de l'arthrose du genou à un jeune âge, elles peuvent inclure de nombreux facteurs prédisposants.

informations générales

Le développement de processus de déformation dans la région de l'articulation du genou en médecine officielle est appelé gonarthrose. La maladie s'accompagne de phénomènes dégénératifs-dystrophiques dans le cartilage hyalin, qui se développent progressivement et causent de graves problèmes au patient. Les principaux signes de la maladie sont:

  1. Syndrome de la douleur.
  2. Rigidité du mouvement.
  3. Inflammation.
  4. Œdème.
Symptôme de douleur au genou de l'arthrose du genou

Les lésions au genou sont considérées comme les plus courantes des différentes formes d'arthrose. Dans la plupart des cas, le problème survient chez les femmes de plus de 40 ans. Elle peut également se manifester chez les jeunes dans le contexte de blessures mécaniques ou de charges colossales. Par exemple, les athlètes professionnels sont les plus sensibles à cette pathologie.

Si vous ne prenez pas les mesures appropriées aux premiers stades du développement de la maladie, au fil du temps, l'arthrose du genou se transformera en une forme sévère aux conséquences irréversibles. La taille de l'articulation augmente à un rythme incroyable, le processus de déformation commence dans les tissus cartilagineux et les os, et toute activité physique s'accompagne de douleurs et d'inconfort intenses. Dans le pire des cas, la capacité du patient à se déplacer de manière autonome est complètement privée.

Beaucoup de gens pensent à tort que l'arthrose et l'arthrite sont une seule et même pathologie. Cependant, la première maladie implique une réaction inflammatoire aiguë et la seconde - un certain nombre de maladies chroniques de nature dégénérative. Si le patient présente des symptômes des deux problèmes, il peut être diagnostiqué avec une arthrose.

Causes de l'arthrose de l'articulation du genou

Les causes de la maladie sont très différentes, il est donc problématique d'en découvrir une seule. Dans la plupart des cas, le développement du problème se produit lorsqu'il existe plusieurs facteurs provoquant une violation. La médecine moderne identifie les mécanismes suivants de l'arthrose:

articulation saine et arthritique
  1. Primaire. C'est un processus naturel qui se produit chez les personnes de plus de 40 ans et qui est dû au vieillissement des tissus corporels. Le principal mécanisme de développement de l'arthrose est également facilité par des facteurs concomitants tels que l'obésité, l'hérédité ou des niveaux élevés de stress.
  2. Secondaire - il couvre 30% de toutes les maladies arthrosiques. La cause de l'événement est la transmission de blessures mécaniques, de fractures de la jambe ou de ligaments déchirés. Les premiers symptômes d'une pathologie peuvent apparaître plusieurs années après la blessure. Cependant, avec des blessures graves, cela peut se produire après 2-3 mois.

Il existe un autre mécanisme de développement qui représente 7 à 8% des cas d'arthrose. C'est comme suit: Si une personne de plus de 40 ans commence soudainement à faire du jogging ou de faire du sport professionnel, cela peut entraîner des changements dystrophiques et dégénératifs rapides. De plus, l'arthrose se manifeste également par des comorbidités, notamment diverses formes d'arthrite, de goutte, d'obésité, etc.

Les causes du développement de la maladie sont souvent associées à un effort intense, à soulever des objets lourds ou à des escalades fréquentes (en particulier chez les personnes âgées). Les patients qui ont subi des lésions de la colonne vertébrale ou des troubles neurologiques sont également à risque.

Dans la plupart des cas, un spasme musculaire à l'avant de la cuisse est un facteur prédisposant à l'apparition de l'arthrose du genou. À partir du moment où les premières sensations douloureuses apparaissent, la pathologie peut ne pas se manifester pendant longtemps et les seuls signes sont une fatigue et une lourdeur caractéristiques dans les jambes.

Stades de développement et symptômes

Maintenant que vous avez compris les causes de l'arthrose du genou, vous pouvez commencer à étudier les principaux symptômes et les stades de développement de la maladie. Les experts disent que la pathologie se caractérise par une progression lente à mesure que les symptômes négatifs s'accumulent. Il existe trois stades de l'arthrose, selon la capacité du patient à travailler:

  • Première.
  • Deuxième.
  • Troisième.

Il convient de noter que l'arthrose du genou n'a pas d'évolution aiguë, car il s'agit d'un processus dégénératif de nature chronique. Le terme «arthrose aiguë» se réfère dans la plupart des cas au troisième stade avec des symptômes sévères.

Première étape

Stades de déformation dans l'articulation du genou avec arthrose

Au premier stade de l'arthrose du genou, la circulation d'un liquide spécial dans l'articulation commence à se perturber, ce qui la nourrit et la lubrifie. Des changements spéciaux dans la structure ne sont pas remarqués et le tissu cartilagineux est légèrement enflammé.

Le stade initial du développement de l'arthrose s'accompagne d'un léger inconfort et d'une sensation de raideur lors de la marche. Il devient difficile pour le patient de monter les escaliers, de faire de longues courses ou de rester debout pendant de longues périodes. Toute activité accrue entraîne des douleurs au genou. Cependant, au moindre repos, le syndrome douloureux est localisé et disparaît.

La poursuite de la progression de la pathologie augmente la douleur, mais la capacité de travail du patient n'est en aucun cas affectée. À cet égard, le patient continue de mener une vie normale.

Il n'est pas facile de déterminer à quel point l'arthrose se développera tôt. Le fait est que les gens peuvent tout simplement ne pas remarquer les symptômes et attribuer tout cela au surmenage.

Deuxième et troisième degrés

Plusieurs mois peuvent s'écouler entre les premiers symptômes et le passage de la pathologie à la deuxième phase. Dans ce cas, le patient peut oublier les premiers symptômes pendant un certain temps et continuer à mener une vie normale. Cependant, la progression des changements dégénératifs aura des conséquences plus graves, à savoir:

  • Augmentation de la douleur à chaque effort.
  • Rigidité du mouvement.
  • Œdème.
  • Inflammation.

En plus des symptômes décrits, il existe également un resserrement des articulations du genou, qui s'explique par une violation de la structure. Le cartilage commence à s'amincir et la quantité de liquide synovial qui lubrifie et nourrit l'articulation diminue considérablement.

cartilage normal et atteint d'arthrose

Si le patient n'a pas commencé le traitement au deuxième stade de l'arthrose, cela conduira au développement d'un troisième, plus dangereux. Il s'agit d'une forme très avancée de pathologie dans laquelle l'articulation perd sa fonctionnalité de base et la capacité du patient à travailler est menacée.

Dans ce cas, la teneur en liquide synovial dans le tissu cartilagineux devient minimale, le cartilage perd son épaisseur précédente et les os s'épaississent. Le liquide lymphatique apparaît également dans la zone touchée et un processus inflammatoire est déclenché.

Dans sa forme avancée, l'arthrose du genou présente les symptômes suivants:

Arthrose de l'articulation du genou et articulation douloureuse
  1. Syndrome de douleur excessive qui survient à chaque mouvement. Même si le patient est couché sur le dos ou assis sans être actif, il peut soudainement ressentir une douleur intense.
  2. La mobilité de l'articulation du genou est sévèrement limitée.
  3. L'articulation subit de nombreux changements, augmente de taille et se déforme. Vous pouvez voir de telles conséquences à l'œil nu.

Le syndrome douloureux aigu au troisième stade de l'arthrose survient spontanément et n'est pratiquement pas localisé par les anesthésiques disponibles en pharmacie. Dans ce cas, le seul moyen de sortir de la situation est l'articulation prothétique.

Dans les formes particulièrement complexes de l'évolution de l'arthrose du genou, les experts distinguent une autre étape, lorsque la destruction du sac articulaire commence. Malheureusement, en médecine moderne, il n'existe aucun moyen efficace de traiter les pathologies qui sont passées aux stades 2 et 3. À cet égard, si vous avez le moindre soupçon d'arthrose du genou, les médecins vous recommandent de contacter la clinique en temps opportun.

diagnostic

Diagnostic de l'articulation du genou

Pour traiter les causes de l'arthrose du genou, il est important de connaître le diagnostic correct de la pathologie. Enfin, vous devez être en mesure de le différencier des autres maladies pouvant présenter des symptômes similaires.

Pour déterminer le développement de la maladie, un examen complet est effectué, qui comprend un test sanguin biochimique, des rayons X, une IRM et une échographie. Il convient de noter qu'à différents stades de l'arthrose, la composition sanguine reste presque la même. Par conséquent, les changements par rapport à la norme indiquent la présence d'un autre problème.

En relation avec cette fonction, il est possible de poser un diagnostic précis et de déterminer la présence d'arthrose du genou uniquement à l'aide d'un examen aux rayons X. L'image capturée montre clairement les anomalies dans la structure des articulations et des os, et identifie également les défauts de surface.

Malgré la haute précision du diagnostic, les rayons X ne peuvent pas examiner les tissus mous, y compris le cartilage et les ménisques. L'échographie, l'IRM ou le scanner sont utilisés comme outils de diagnostic supplémentaires.

Si vous déterminez le développement de la pathologie en temps opportun et commencez un traitement complexe, des conséquences irréparables seront évitées et le problème ne passera pas à des étapes plus graves. Cependant, en raison de l'évolution spécifique de la maladie, de nombreux patients ne croient même pas que les douleurs articulaires, les raideurs et autres changements ne sont pas le résultat de la fatigue après une dure journée de travail, mais un signe de l'apparition de processus dégénératifs.

Méthode de traitement

Il existe actuellement de nombreuses options pour traiter l'arthrose du genou. Ils peuvent différer dans le principe de fonctionnement, dans la liste des tâches à résoudre et dans les caractéristiques individuelles. Pour une lutte plus productive contre la maladie, un traitement complexe est utilisé, visant à:

  1. Localisation de la douleur
  2. Améliorez les fonctions mobiles.
  3. Amélioration de l'état du tissu cartilagineux et du patient dans son ensemble.
  4. Renforcer la structure musculaire qui entoure l'articulation touchée.
Traitement de l'arthrose du genou

Le traitement le plus courant de l'arthrose est la thérapie physique. Il contient un certain nombre de procédures spéciales visant à renforcer les tissus musculaires et à restaurer la circulation sanguine.

Lors de l'exécution d'un traitement de physiothérapie, le patient note une amélioration significative du bien-être et un ralentissement des processus dégénératifs. Cependant, il est strictement interdit de démarrer le processus vous-même, car des charges mal calculées ne peuvent qu'aggraver le problème.

Pour se débarrasser de la douleur, soulager l'enflure et l'inflammation, il est nécessaire d'utiliser un certain nombre de médicaments non stéroïdiens. Ceux-ci comprennent l'ibuprofène, le kétoprofène, le diclofénac et d'autres. Le but des médicaments est de soulager rapidement la douleur afin de recevoir un traitement plus productif à l'avenir.

Si l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens ne donne pas de résultats, vous devrez alors recourir à des corticostéroïdes, qui ont un effet anti-inflammatoire plus fort. Cependant, il n'est pas recommandé d'utiliser des analgésiques pendant de longues périodes car ils ne feront que soulager les symptômes et ralentir le processus de réparation des tissus. Si après avoir pris une pilule, la douleur a disparu, il vaut mieux refuser les médicaments.

Agents externes et chirurgie

Les causes de l'arthrose articulaire sont combattues à l'aide de diverses pommades, compresses et crèmes. Et si ces médicaments ne guérissent pas l'arthrose, ils améliorent le bien-être du patient et soulagent la douleur. Les moyens externes les plus efficaces comprennent les onguents chauffants et anti-inflammatoires.

Avec le développement du deuxième stade de la maladie, le patient peut se voir prescrire des injections intra-articulaires de corticostéroïdes, à savoir:

  • Bétaméthasone.
Examen du genou d'un patient souffrant d'arthrose de l'articulation du genou

Lors du choix d'un médicament, sa tolérance par le patient doit être prise en compte. Lorsque nous parlons de corticostéroïdes, ils peuvent être efficaces pour soulager la douleur, mais pas pour lutter contre les stades sévères de l'arthrose.

Si la maladie est au dernier stade, considéré comme le plus dangereux, la seule issue est la chirurgie. Dans ce cas, la poche articulaire doit être décomprimée chirurgicalement pour élargir l'espace entre les os et restaurer les surfaces cartilagineuses.

De nombreux facteurs déterminent si cette approche est efficace. Tout d'abord, vous devez prendre en compte la gravité de la maladie. Si ce n'est pas le plus regrettable, il est tout à fait possible de restaurer la mobilité articulaire et de se débarrasser de la douleur.

intervention chirurgicale au dernier stade de l'arthrose de l'articulation du genou

Cependant, l'articulation malade se fait encore sentir, le patient doit donc repenser sérieusement son mode de vie. Nous devons également accorder une grande importance à l'exercice de physiothérapie, à une alimentation appropriée et à une activité physique adéquate.

À titre préventif, il est recommandé d'arrêter de consommer des aliments salés ou épicés, des boissons alcoolisées et des cigarettes. De telles actions ont un effet positif sur l'état du corps et soulagent l'articulation d'un stress inutile.

Un traitement complet de l'arthrose conformément aux recommandations ci-dessus est le meilleur moyen d'exposer une pathologie dangereuse et de restaurer les performances antérieures des articulations du genou.