Ostéochondrose cervicale

L'ostéochondrose cervicale est un phénomène courantDouleurs cervicales avec ostéochondrose cervicalecar la colonne cervicale est très flexible et son cartilage est soumis à un usage intensif avec une grande amplitude de mouvement. L'ostéochondrose cervicale, dont les symptômes et le traitement seront discutés dans cet article, est une pathologie caractérisée par le développement de troubles dystrophiques dans les disques intervertébraux de la colonne cervicale. Ces derniers sont «responsables» de leur flexibilité et de leur mobilité. Si vous ne demandez pas d'aide médicale en temps opportun, le processus continuera à se développer et entraînera l'apparition d'une fracture vertébrale, ainsi qu'une modification des vertèbres elles-mêmes.

Le traitement de l'ostéochondrose cervicale peut être effectué en clinique. Neurologues et traumatologues orthopédiques hautement qualifiés avec une vaste expérience dans ce domaine. Vous développerez un plan de traitement personnalisé qui est sûr de réussir.

Les raisons

Les facteurs qui conduisent au développement de l'ostéochondrose cervicale varient considérablement. Ils comprennent les éléments suivants:

  • Ecchymoses et fractures de la colonne vertébrale;
  • surcharge statique et dynamique de la colonne vertébrale;
  • divers troubles de la posture;
  • répartition incorrecte de la charge sur la colonne vertébrale en raison de pathologies des pieds et du port de chaussures inconfortables;
  • Instabilité des vertèbres;
  • changements liés à l'âge dans la structure du cartilage intervertébral;
  • mode de vie sédentaire;
  • une activité physique excessive.

Manifestations cliniques

Tout d'abord, les symptômes de l'ostéochondrose cervicale se manifestent par des sensations douloureuses de nature douloureuse, localisées dans le cou et irradiant vers les membres supérieurs et les épaules. Vos «fidèles compagnons» sont les manifestations cliniques suivantes:

  • Un mal de tête;
  • augmentation de la douleur lorsque vous essayez de tourner ou d'incliner la tête;
  • Crampes musculaires;
  • Restriction de l'activité physique.

Dans le cas où une compression des racines nerveuses est observée, les symptômes suivants peuvent être ajoutés à ce qui précède:

  • Tir, douleur coupante dans le cou;
  • Sensation de faiblesse dans la main ou les bras;
  • Engourdissement de la peau des membres supérieurs;
  • Scoliose cervicale, courbure de la colonne cervicale;
  • diminution des réflexes.

Avec le développement du syndrome de l'artère vertébrale, qui peut apparaître en réponse à une irritation du plexus sympathique, les symptômes suivants sont observés:

  • Vertiges;
  • Maux de tête d'un caractère palpitant et brûlant;
  • Mouches et taches colorées devant les yeux.

diagnostic

Une étude diagnostique complète en clinique comprend les éléments suivants:

  • Examen par un spécialiste, un neurologue qui effectuera une série de tests et établira un diagnostic préliminaire;
  • Examen instrumental (rayons X, imagerie par résonance magnétique, tomodensitométrie), qui permet de clarifier les données obtenues lors de l'examen, de déterminer avec précision l'étendue des dommages, d'identifier les caractéristiques de la pathologie et ses conséquences pour la colonne vertébrale.

traitement

La clinique utilise des méthodes d'épargne modernes qui non seulement éliminent la douleur, mais soulagent également l'inflammation, éliminent la compression des racines nerveuses et arrêtent le développement ultérieur de processus destructeurs dans le cartilage intervertébral et les vertèbres.

Un plan de traitement conservateur est développé par nos spécialistes, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient. En règle générale, il comprend les éléments suivants:

  • médicament;
  • Exercices de physiothérapie;
  • Thérapie physique;
  • Massage;
  • thérapie manuelle;
  • Traction vertébrale.

Lorsque l'effet douloureux est prononcé, un blocage thérapeutique peut être proposé au patient. Cette procédure mini-invasive vous permet de soulager rapidement la douleur en injectant le médicament directement dans la zone touchée. Les effets du soulagement de la douleur peuvent durer jusqu'à un an tout en minimisant l'inflammation, en soulageant les spasmes musculaires et l'œdème.