Ostéochondrose: causes, symptômes, traitement

Mal de dos avec ostéochondrose

L'ostéochondrose est caractérisée par des lésions dégénératives-dystrophiques du tissu rachidien. La maladie se manifeste par la défaite des disques intervertébraux et de l'appareil ligamentaire de la colonne vertébrale. Le plus souvent, la pathologie de l'ostéochondrose affecte les ligaments et les os. Malheureusement, même s'il y a des complications, à savoir douleur, atrophie musculaire, troubles de la sensibilité et dysfonctionnement des organes internes, on apprend quelque chose sur la présence de la maladie.

L'ostéochondrose est une maladie qui touche de nombreuses personnes. Ce ne sont certainement pas des jeunes ou des enfants, mais ce sont ceux qui ont plus de trente ans. Il est sûr de dire que cela représente 40% à 90% de la population totale de la planète. Très probablement, cela dépend d'un style de vie chargé, d'une colère constante et de beaucoup d'expérience. Il est difficile de dire exactement de quoi peut résulter l'ostéochondrose, mais tout le monde sait qu'elle existe. Cette maladie ne se développe pas très rapidement, il y a donc quatre stades de développement en médecine.

Le premier stade de développement est caractérisé par une déshydratation du noyau pulpaire, ce qui entraîne une diminution de l'état sain du disque intervertébral. Ensuite, des fissures apparaissent, mais un tel processus pathologique ne va pas au-delà de l'action du disque intervertébral.

Le deuxième stade de la maladie commence lorsque l'état du disque intervertébral diminue et que les muscles de l'articulation s'affaiblissent. Dans ce cas, les muscles et les ligaments sont affaiblis, ce qui a un effet négatif sur la fonction de la colonne vertébrale. À ce stade, en raison de tels incidents, les vertèbres commencent à se déplacer les unes par rapport aux autres.

Le troisième stade de la maladie se manifeste par les changements morphologiques les plus prononcés, qui sont particulièrement visibles sur les disques intervertébraux eux-mêmes. En médecine, on dit que les protubérances et les hernies discales commencent à se former au troisième stade. Le travail de l'appareil articulé et du segment moteur direct commence à peine à souffrir. Une subluxation se produit et une arthrose se développe.

La quatrième étape finale du développement de l'ostéochondrose est caractérisée par des dommages directs aux segments de la colonne vertébrale et des changements importants se produisent. Le corps essaie naturellement de surmonter la maniabilité retardée des épines afin de maintenir la fonction de protection et de soutien. Ensuite, les excroissances osseuses marginales commencent à apparaître sur les petits corps de la colonne vertébrale. En médecine, cela s'appelle l'apparition d'ostéophytes. C'est exactement le moment où les processus fibrotiques se produisent dans les articulations intervertébrales et les disques intervertébraux. En fin de compte, la majeure partie du segment moteur se termine comme une coquille. En conséquence, une personne commence à se sentir mal à l'aise, à souffrir et à avoir des difficultés à se déplacer librement dans le dos.

Les raisons

Douleur au bas du dos avec ostéochondrose

On peut en dire beaucoup sur les causes de l'ostéochondrose. Quel que soit le médecin que vous contactez, les versions des raisons peuvent varier considérablement. Quelqu'un pense que l'ostéochondrose peut survenir après une blessure grave ou modérée. Il peut également s'agir d'une prédisposition héréditaire ou même de troubles métaboliques. La difficulté particulière à identifier la cause de la maladie est que l'ostéochondrose peut survenir à la fois chez les personnes âgées et relativement jeunes. Il en va de même pour les personnes physiquement préparées et celles qui n'ont aucune éducation physique. De plus, cependant, on peut dire que la cause la plus fréquente et la plus fréquente est le dépôt de sels, ce qui provoque à certains égards l'apparition de cette maladie.

Cette raison peut bien être confirmée si vous remarquez un craquement dans votre colonne vertébrale en bougeant. Ou cela pourrait être tôt le matin après avoir dormi. Ce sont les tout premiers signes auxquels nous ne prêtons souvent même pas attention. Dans ce cas, le plus souvent à la maison, les patients se voient prescrire des massages spéciaux et des exercices physiques. On peut également dire avec certitude que l'ostéochondrose n'est pas une conséquence du processus inflammatoire. Par conséquent, le personnage est exclusivement dégénératif-dystrophique. C'est un signe clair de troubles nutritionnels des tissus et de leur dégénérescence. Le fait est qu'avec l'absence constante d'effort physique, la force des tissus diminue. Si vous n'exercez pas constamment le travail de la colonne vertébrale, l'ostéochondrose est tout simplement pour vous. Les médecins recommandent fortement de faire au moins un minimum d'exercice pour vous protéger de la prévention.

Nous pouvons dire que l'ostéochondrose est beaucoup plus facile et plus rapide que de s'en débarrasser. Par conséquent, il est préférable de vous sécuriser à l'avance. Bien sûr, personne n'est à l'abri, mais d'un autre côté, si vous menez une vie active et surveillez simplement votre posture, cela signifie que près de 50% du succès dépend d'un avenir sain.

Symptômes

Les symptômes de cette maladie n'apparaissent pas immédiatement. De la même manière, ils peuvent apparaître dans différentes parties du corps, et parfois vous ne savez même pas qu'il existe une telle maladie. Tout d'abord, nous pouvons parler de douleur dans les membres et les organes internes. Très souvent, la tête peut faire mal, le travail des organes génitaux est perturbé et, en général, l'état du corps s'aggrave. Pour tout cela, il vaut la peine de dire immédiatement qu'au début, vous n'aurez pas à recourir uniquement à diverses pommades et analgésiques. Dans ce cas, il est préférable de consulter immédiatement un médecin.

Passez un examen général et découvrez les raisons de l'apparition de certaines maladies. En résumé, on peut dire qu'il vaut la peine de parler de maux de dos et d'inconfort. Le type de douleur peut être constant ou intermittent selon le degré de la maladie. Si vous remarquez une gêne et que celle-ci a ensuite disparu, cela ne signifie pas du tout que la maladie a reculé. Il est préférable d'aller à l'hôpital immédiatement et de subir un examen pour que la condition ne s'aggrave pas.

traitement

Le traitement de l'ostéochondrose est ambulatoire, le programme incluant l'élimination du syndrome sous-jacent et les causes de la maladie. Les thérapies complexes peuvent inclure la traction sèche, la thérapie sous vide, la pharmacopuncture, la thérapie au laser et bien d'autres. Tout dépend de l'hôpital où vous vous êtes rendu et de ce qui convient exactement à votre corps.